On a retrouvé la Mémoire de l’Eau

On a retrouvé la Mémoire de l’Eau

Le Pr Luc Montagnier est connu pour son prix Nobel de Médecine obtenu pour la découverte du virus du SIDA. Aujourd’hui il travaille sur le sujet de « la mémoire de l’eau » et des nombreuses applications médicales que cette théorie pourrait avoir.

Dans ce documentaire passionnant où sont repris les travaux du chercheur Jacques Benveniste, on apprend comment l’eau peut garder la trace d’un fragment d’ADN, y compris après sa complète disparition.

Le Pr Montagnier réfléchit déjà aux applications pour le SIDA, l’autisme, les maladies chroniques ou neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Mais ce scientifique qui n’a plus rien à prouver se heurte pourtant au scepticisme de ses collègues scientifiques et du corps médical, ainsi qu’au manque de financements pour ses recherches.

Voir ce documentaire très instructif pour mieux comprendre la théorie de la mémoire de l’eau, avec la participation du Pr Marc Henry, grand spécialiste de la question.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

1 commentaire

  1. Un autre argument exprimé par les critiques porte sur la difficulté a expliquer pourquoi l’eau qui a été en contact avec des milliers de substances différentes ne garde pas la mémoire de toutes celles-ci. A cet argument, moins courant, Martin Chaplin, comme les homéopathes, réplique que seules les eaux isolées pour le processus de dilution et de dynamisation sont concernées par la théorie de la mémoire de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *